Refaire sa vie amoureuse après un divorce : rêves et réalité

Après un divorce, il est tout à fait normal d’avoir envie de tourner la page et de renouer avec une vie amoureuse épanouie. Mais pour que cela puisse fonctionner, il vaut mieux savoir faire la part entre les rêves, forcément illusoires, et la réalité.

Le rêve : Balayer le passé / La réalité : Du temps pour se reconstruire

Un mythe trop souvent répandu est de croire qu’il suffit de divorcer pour rejeter le passé et démarrer aussitôt sur de nouvelles bases. Pourtant, même si la séparation est claire et nette, l’épreuve de la séparation génère le plus souvent un sentiment de désarroi et de perte de confiance en soi. Tout simplement parce que les divorcés sont avant tout des êtres humains. Comme l’aurait dit Pascal, « le coeur a ses raisons que la raison ignore ».

Quelque soit votre vécu et votre histoire de couple, il va donc vous falloir du temps pour dissocier l’être que vous avez tant aimé de tout ce qu’il a pu représenter pour vous. Vous allez devoir apprendre à faire le deuil de votre relation et à reconstruire votre identité hors du couple. La situation est d’autant plus douloureuse qu’elle s’accompagne parfois d’une période de solitude. Les amis que vous aviez en commun vont parfois, même inconsciemment, vous délaisser au profit de votre ex-conjoint. D’autres préfèreront rester en retrait pour éviter de prendre parti ou pour se protéger face à un mal-être qui devient un peu trop encombrant.

Plutôt que de se laisser aller au découragement ou à la rancoeur, profitez au contraire de cette formidable opportunité pour retrouver le plaisir du partage et de l’échange autour de nouvelles activités : sport, théâtre, activité culturelle, vie associative….testez tout ce qui vous fait envie ! En privilégiant les activités de groupe, vous ferez forcément des rencontres intéressantes, qu’elles soient amicales ou amoureuses. C’est le bon moment pour vous ouvrir à de nouveaux horizons.

Réfléchissez aussi à votre part de responsabilité dans l’échec de votre couple, mais aussi à ce qui est important à vos yeux. Peut-être avez vous commis des erreurs, ou accepté des compromis sur ce qui était en réalité essentiel pour vous ? Sans se perdre dans la culpabilité, ce retour sur vous-même vous permettra de vous recentrer et d’éviter de répéter les mêmes faux pas.

Le rêve : Le plaisir de la vie de célibataire / La réalité : Une période de fragilité

A vous la vie de célibataire ! Plus de comptes à rendre, une liberté retrouvée…mais aussi, en parallèle, un sentiment d’abandon ou la crainte de la solitude. Après un divorce, vous êtes dans une étape transitoire, faite de doutes et de fragilités. Renouez avec les codes de la séduction, librement, pour retrouver votre confiance et votre assurance. Les regards différents qui se poseront sur vous, très éloignés de la subjectivité de votre ex-conjoint, vous aideront à passer ce cap difficile. Mais ne vous précipitez pas à corps et à coeur perdu dans une nouvelle relation pour fuir les affres de la vie en solo : cette quête de l’être idéal risque de vous laisser un goût amer.

Soyez patient, et aussi indulgent avec vous-même. L’incertitude, la peur du lendemain, l’envie de retrouver l’intimité d’une vie de couple font partie des ressentis inévitables après une rupture. Même vos hormones s’en mêlent, et modifient votre rythme physiologique. Votre libido risque de chuter, et vous risquez aussi d’éprouver une sorte d’intimidation à l’idée de vous dévoiler à nouveau devant quelqu’un d’autre. Passer d’une vie sexuelle avec la même  personne depuis des années à l’aventure de la redécouverte des sens est loin d’être anodin. Quoi de plus normal que de se sentir un peu « débutant » et gauche à l’idée de faire l’amour avec quelqu’un d’autre ? Mais là encore, rien ne sert de paniquer : acceptez votre fragilité et laissez vous du temps.

Rêve et réalité : Réinventer une nouvelle vie à deux

Faire la paix avec soi-même, avec sa famille…et avec ce qu’a été votre ancienne vie de couple est le meilleur des fondements pour recommencer une autre vie, plus authentique. Il ne servirait à rien de renier tout ce que vous avez pu vivre jusque là : le bonheur et l’amour s’épanouissent encore mieux dans un relation mature, débarrassée de tout ses faux-semblants.

Maintenant, vous avez appris à vous connaître, à cerner vos priorités, et vous avez compris l’importance de laisser aussi l’autre se réaliser au sein du tandem amoureux. Certains couples vont même jusqu’à faire le choix de vivre ensemble…mais dans des résidences séparées. Histoire de laisser à chacun son indépendance. D’autres font le choix d’un lieu de vie commun, mais en créant de nouvelles règles pour respecter la liberté de l’autre. En la matière, il n’y a pas de modèle : la meilleure façon de réinventer la vie à deux, c’est certainement la vôtre. A vous de dialoguer, d’aménager et de construire jour après jour votre nouveau couple.

Nathalie Anjou

52 réponses à “Refaire sa vie amoureuse après un divorce : rêves et réalité”

  1. Marie 27 dit :

    … Pour son 1° amour de ses 15 ans, retrouvée sur FaceBook, mon mari (43 ans alors)m’a abandonnée, après 20 ans de mariage, 3 beaux enfants (19,18 et 14), et une femme malade ! Ce choc a accéléré ma Sclérose en plaque (maladie que j’avais « acceptée », s’il on peut parler ainsi…Car j’étais sereine, malgré une peur inévitable …) Et je commence à être handicapée !… Mon mari m’a dit que je me cachais derrière (!!!???) Que ça ne rentrait pas en compte dans sa décision… (!)Que ce n’était pas un abandon … (?!)mais n’a pas su me dire alors, ce que c’était ! Me disant que ça aurait pu m’arriver aussi. Que retrouverai quelqu’un etc = Les belles paroles quand on ne veut pas se culpabiliser ..!! Lui-même a eu des longues périodes où l’alcool aurait pu être dramatique . J’ai toujours été là . Mais , pour lui, il s’agit de SA vie privée ! … Alors que j’ai davantage de souvenirs que lui (l’alcool rend amnésique …Accidents de voiture, Delirium tremens etc) Mon mari a fui ses amis, SES ENFANTS !, ses collègues / a démissionné pour ouvrir … un Bar à plus de 500 km (astucieux pour un ancien alcoolique !… et s’éloigner ainsi de ses enfants …!) et est maintenant au chômage et en liquidation judiciaire … Depuis son »délire », il est devenu agressif avec moi.Verbalement. Méprisant (que avec moi aussi) Et menteur… Curieusement , je ne peux pas y croire … Car ce n’est pas lui … Le fait qu’il ne se soucie pas de ses enfants n’est pas normal. Car il a toujours été présent pour eux. Au contraire … Ma « belle »-famille, d’abord secouée par son choix de vouloir divorcer, s’est vite insurgée contre moi , car j’ai utilisé les seules « armes » choisies par mon mari (il a décidé de tout ! Mais n’a jamais voulu discuter ou rencontrer un psychothérapeute de couple .. pour que je comprenne ce qui m’arrivait . Sa réponse ? : « ça va coûter un bras ! » … Non. La vie de sa femme ne valait pas quelques dizaines d’€.. Trop cher …. ) Donc ses « armes »= la Justice. (mais qu’il n’a pas respectée…! Pensant être « le Roi du moment »?…) Lorsque des sommes astronomiques ont été annoncées, correspondant à 2 Préjudices reconnus … là, scandale !! Et la méchante, c’était moi, bien entendu !…. Alors que, dès le départ, mon mari m’a dit: »Tu n’as rien à te reprocher »…
    C’est une histoire terrible, impensable et tellement moche, humiliante et décevante … Un véritable cauchemar . Je me dis que je vais me réveiller … Et l’autre (=la fille= »Face de bouc »=la maîtresse) n’a rien à se reprocher ..? Non, voyons . C’est pourtant elle qui (en instance de séparation) a ouvert ses cuisses pour un homme marié … (désolée, mais c’est tout fait ça). Cette fille a elle-même 5 enfants …. C’est magnifique …! Je suis dévastée. Effondrée. Bousillée. Perdue. Tuée. Avec un moral saccagé… Et ma Sclérose En Plaque n’aime pas du tout= comme pour un cancer … (J’ai 50 ans , et j’ai maintenant 2 cannes. Heureusement, je travaille encore. C’est vital. Car j’y pense jour et nuit … Je suis quelqu’un d’entier et d’honnête. Naïve ? … Je croyais en la vie. En l’amour. Au partage. Je ne pensais pas qu’on pouvait détruire ainsi ce qu’on avait construit … Pour des illusions … Faire le mal … En toute conscience … Par égoïsme (car c’est la 1° chose que mon mari m’a dite : »Je veux être égoïste . J’en ai marre de rendre service à tout le monde » … : mais c’est (était) dans sa nature ! (Mais là, il ne s’agit pas de rendre service ! Mais de meurtrir sa femme, ses enfants, ses proches … ! Il ne se rend pas compte qu’il se détruit lui-même . Il voulait « aller jusqu’au bout . Quitte à toucher le fond » … !! = il y est ! Quel gâchis …. Comment s’en sortiront mes enfants avec un tel exemple ? … Je n’ai pas intérêt à m’effondrer . Je n’ai pas le droit de craque … Mais je suis si fatiguée … Ma SEP , de toute façon, me fatigue maintenant beaucoup. J’ai l’impression de ne pas avoir de répits … L’avenir me fait très peur . Ai je mérité ça ? .. Je ne crois pas . Merci de m’avoir lue jusqu’au bout . J’ai tellement besoin de raconter ma sinistre histoire … C’est ça la vie ? Pour le meilleur et pour le pire ? … J’y croyais vraiment . Pourquoi la vie est-elle méchante ?

  2. Nadia dit :

    Bonjour,

    Je suis divorcée depuis novembre 2013, consentement mutuel, j’ai mis 6 mois à faire le deuil en me mettant aussitôt dans une nouvelle relation, je l’ai quitté après quand j’allais mieux.
    Mon ex mari et moi sommes restés amis pour les enfants, mais nous ne nous remettrons jamais ensemble.

    La solitude était difficile au début, maintenant je m’habitue et me sens libre comme l’air.
    Je fais un travail sur moi pour ne plus être dépendante affectivement d’un homme et tomber dans une relation étouffante. Je veux sentir que je n’aurai pas besoin de lui pour vivre.

Laisser un commentaire